Tu veux le principe ?


loola_armand

Tu veux ma photo ?

Le résumé

Loolla et Armand ont pris l’habitude d’imaginer la vie des passants qu’ils prennent en photos.

Note d’intention

Nous avons tous fait ça, un jour ou l’autre. Ou plusieurs d’affilée : s’asseoir sur un banc et imaginer la vie des inconnus que nos regards croisent.
Ici, cette activité est poussée jusqu’à l’extrême par nos deux héros, qui en font un sacerdoce quotidien. Des personnages de fiction qui imaginent des personnages de fiction ! Ils transforment ce jeu très sérieux en sport cérébral avec apport technologique, s’il vous plait. Car ils utilisent un appareil photo polaroid qui fait fi du retour des photographiés dans leurs vies réelles.
Celle ou celui qui sont pris en photo par Loolla et Armand restent sous leurs yeux ; nos deux « imaginatifs » ont donc tout le temps et toutes les latitudes pour rêver la vie de ces passants. L’expression « être pris en photo » prend ici tout son sens : ils sont dans la cage, sous le microscope de nos deux amis qui les auscultent, analysent, dissèquent comme pour nous restituer une autre destinée que leurs corps donnent à suggérer.

Tu veux ma photo ? est un programme court (un format de deux minutes / trois minutes semble le plus adéquat) dont la multiplicité des décors appelle l’utilisation d’un même lieu, mais « agencé », décoré différemment à chaque épisode. Par exemple : un meuble normalement posé sur le sol peut se retrouver dans un autre épisode placé à la verticale, ou bien plaqué au plafond ! Parce que ce ne sont pas les lieux qui excitent l’imagination de nos héros mais les situations elles-mêmes – ces histoires inventées qui proviennent toujours de leurs deux mêmes cerveaux féconds. Un stratagème qui permet également une plus grande souplesse et une inventivité débridée, au service d’une douce fantasmagorie qui convient parfaitement à ce concept si proche du songe. L’utilisation de la steady cam est, également, un des éléments importants de l’identité filmique de ce projet. Parce que les pensées les plus chaotiques nous semblent fluides lorsque l’on réfléchit, et que le cerveau – même pris dans le tourbillon de la réflexion la plus complexe – stabilise tous les affects et percepts, afin de restituer la synthèse efficiente de sa propre production. Hésitations,retours en arrière, circularités, inflexions, renversements, inclinaisons, fausses pistes, chausse-trappes, redondances etc., sont quelques uns des mouvements que possèdent en commun le cerveau et le système steady cam. Ici, nous proposerons une chorégraphie alambiquée et simple à la fois. Pour tenter de reproduire,
de retranscrire le paradigme de la pensée en action.

Quant à Loolla et Armand, ils sont en extérieur, toujours assis sur leur banc favori. Ils sont étudiants, elle en informatique et lui en agro-alimentaire. Recréant le monde réel avec humour, et une ironie absurde aux embruns surréalistes. Ils deviennent parfois les protagonistes – grimés, maquillés, déguisés – des histoires qu’ils inventent. A la fin de chaque épisode, une voix off à timbre comique (genre dessin animé) donne la véritable identité de celui qui a été « photo-imaginé ».

Les personnages

LOOLLA
Etudiante en informatique. Férue de « mots croisés » et autres jeux de lettres. A très bien compris qu’Armand est amoureux d’elle, mais elle le préfère comme copain. Elle est déjà sortie avec un gars qui s’appelait Armand, et en a gardé un souvenir nauséeux : ce gars-là mentait tout le temps. Vraiment tout le temps.

ARMAND
Etudiant en agro-alimentaire. Complètement dingue de Loolla, dont il est secrètement amoureux depuis qu’il l’a vue manger des nems…
Avec du Nutella.

NORBERT
Ex de Loolla. Elle est encore un peu amoureuse de lui, mais il ne s’en est pas encore aperçu. Ce très beau gosse dyslexique veut faire l’acteur. Pour le moment, il est employé dans un magasin de fringues.

LE GARDIEN DU PARC
Surveille Armand et Loolla du coin de l’œil. A réellement une case en moins. Non, deux.

LE SDF
Toujours à demander des clopes.

EUGENIE
Copine d’Armand, fumeuse de pétard. Bimbo.

LE PERE DE LOOLLA
Policier. Très très mou.

LES PARENTS D’ARMAND
Qui parlent toujours en même temps. Pour ne pas dire grand-chose.

Tu veux les pilotes ?


logopdf  Script de Politician

logopdf  Script de Glutax


Le Politicien

Ce jour-là, les regards de Loolla et Armand se concentrent sur un homme d’une quarantaine d’années très strict, en costume 3 pièces, lunettes et dossier dans les mains, qui traverse le parc ; en regardant la photo qu’ils ont prise, ils imaginent qu’il est un politicien… Qui peaufine tranquillement son discours jusqu’à ce que les canalisations du parc explosent…

Durée : 4′.
Avec Alain Bouzigues, Ophélie Koering, Alix Bénézech, Dimitri Paccioli et Elyas Zénasni.


Glutax

Sur leur banc favori, Loolla et Armand prennent en photo un type qui a vraiment une tête d’extraterrestre. On retrouve celui qu’ils ont baptisé “ Glutax ” chez lui, en train d’appeler le Central Intergalactique.
Mais c’est sa mère qui intervient…

Durée : 4′. Avec Hélène Lecoin, Erick Kassim, Richard Bernet, Alix Bénézech, Dimitri Paccioli et Elyas Zénasni.

Tu veux des bonus ?


Ici le making-of photo et vidéo, la charte du système Grändeck…

 

Les réalisateurs et autres qui souhaitent travailler selon les préceptes de Grändeck, et ainsi s’intégrer au méta-collectif Grändeck afin de promouvoir la doctrine Grändeck, s’engagent à utiliser la Steady-Cam lors de leurs tournages.
La chorégraphie principielle du Système Grändeck est celle-ci :
Le premier comédien qui parle recule – face caméra – de deux mètres, dit son texte et garde la pose, puis le Steady-Cameur tourne autour de ce premier comédien trois fois (trois fois pour une scène avec deux comédiens, quatre fois pour une scène avec trois comédiens, et ainsi de suite). En parfaite synchro, le comédien tourne également trois fois sur lui-même, mais dans l’autre sens (impératif).
Lorsque les trois tours sont terminés le Steady-Cameur avance de trois pas sur la droite et tourne trois fois sur lui-même.
Tout en gardant la pose, le premier comédien se déplace de deux pas sur la droite. Il est à noter que le second comédien qui n’a pas bougé pendant tout le début du plan procède, à ce moment précis, à un léger pivotement sur la gauche pour être inscrit, cadré, dans les trois auto-rotations du Steady-Cameur.
Puis, le Steady-Cameur se dirige vers le deuxième comédien (qui a repris sa position originelle), suivi du premier comédien qui se place à la gauche du second comédien. Le Steady-Cameur passe sur la droite du second comédien et va se placer à l’endroit où se trouvait le premier comédien au début du plan (après qu’il ait reculé de deux mètres).
Le Steady-Cameur peut alors revenir vers le second comédien (aux côtés duquel se trouve le premier) pour enregistrer les répliques et la suite de la scène.
Juste avant la dernière réplique, et seulement juste avant, le Steady-Cameur exécute un léger recul, enregistre la dernière réplique, et procède à une légère inclinaison sur sa gauche.
Avant de zoomer sur Dieu (ou assimilés).
QUI EST OSCAR GRÄNDECK ?
« Contrairement à ce que l’on pourrait croire de prime abord, le système que j’ai créé donne une plus grande liberté aux intervenants, qu’ils soient comédiens, cadreurs ou réalisateurs. » répondait Oscar Grändeck à un jeune scénariste de l’Université de Mayatoba, dans le sud de la province Croate de Eriasf.
« A l’époque, on ne jurait que par le Shtoncam-kac qui était vraiment le petit frère du Cinéma, de la Télévison et du Web… Je détestais tous ces jeunes artistes qui créaient des mouvements, des sectes, des collectifs, des groupes autour d’idées fumeuses. Et Oscar était le pire de tous, il voulait que je teste son système, mais moi je ne voulais pas : c’était quoi ce truc du Steady-cameur qui tourne sur lui-même !!? Je trouvais ça ridicule. Puis, un jour, bon il était déjà mort depuis deux ou trois ans, j’ai essayé son système sur un plateau télé… Poww !! J’ai failli m’évanouir, c’était dingue, avec les techniciens et la prode, on n’en a pas dormi de la nuit !! On était scotchés !! ». Frederik Lamb. Réalisateur.
« Moi, je m’occupais des lumières. Et je me méfiais comme de la peste du Système Grändeck : Comment conserver une belle lumière constante lorsque le cadreur balaye tout en tournant sur lui-même !? Je trouvais que ça faisait beaucoup de boulot pour pas grand-chose. Et un jour, Oscar est arrivé et m’a dit « Tu sais ce que c’est qu’une poursuite ? On va se servir de ça ». Léopold Glas. Chef opérateur.
« Pour un comédien, enfin une comédienne. Je dis comédienne parce que je suis une femme, hein ?! Bon, pour une comédienne, c’est fascinant parce que l’on peut faire vraiment ce qu’on veut dans les rotations, et ça ne gêne en rien la narration. Paloma Nixx.
« C’est vraiment une très très bonne chose – lorsqu’on est scénariste – de rester au plus près du centre de son histoire. Et bien, avec ce truc, on ne perd jamais le contact avec ce qu’on veut raconter… ça devient comme un vortex. Voilà, c’est ça : un tourbillon dans lequel on plonge sa plume numérique ! ». Gino Pergaglini.
Apollonia Grändeck (Scripte) : « Le système Grändeck est né de l’amour (rires)… Vous allez trouver cela immodeste de ma part, mais je pense être à l’origine de cette belle invention. Parfois, bon c’était avant notre mariage, Oscar tournait souvent trois fois autour de moi, faisait deux pas sur le côté, puis tournait sur lui-même, il se plaçait ensuite à mes côtés, avec son regard qui en disait long… Je comprenais tout de suite, bien sûr, ce qu’il voulait… Bon, après… nous allions faire l’amour (rires)… »
OSCAR GRÄNDECK est mort le 23 mars 2143 à Londres, à 117 ans.
Et de nos jours pas un seul film ne se crée sans s’inspirer des avancées conceptuelles et protoceptuelles du système choré-cinétique qui porte son nom.


Le making of du Chef Régisseur


Le générique

Tu veux en savoir plus ?


Biographie de quelques acteurs de la série

ophelie koering

Ophélie Koering est une actrice, scénariste et réalisatrice française née le 17 août 1970 à Bayonne, fille de la comédienne Thalie Frugès et du compositeur René Koering.

Actrice, elle a contribué à de nombreux longs et courts métrages, grand-public ou expérimentaux. Son visage et sa voix ont été immensément populaires du fait de son incarnation de Madame Pitaud, la « diététicienne » des publicités « Petits-déjeuners » de Lu entre 2004 et 2009. Elle incarne également plusieurs rôles dans des séries françaises telles que R.I.S, Section de recherches, Interpol ou encore Inquisitio. Depuis 2011, elle écrit et réalise ses propres films et intervient comme coach auprès d’autres acteurs.
Filmographie

Cinéma
• 1982 : Paradis pour tous d’Alain Jessua
• 1990 : Le tour de manège de Pauline Casalis
• 1991 : Silence de Xavier Chauvigné
• 1993 : À la poursuite du Bargougnan de Laurent Ardoint
• 1995 : La Gigue de Jérome Le Gris
• 1999 : Riches, belles et cruelles de Bunny Schpoliansky
• 1999 : Mademoiselle de Michel Vianey
• 2000 : Les Brigands de Jérome Le Gris
• 2001 : Garde moi en vie selon ta parole de Michaël Obadia
• 2004 : Entracte de Lyèce Boukhitine
• 2004 : Général D de Jérémie Vial
• 2004 : Ca n’arrive qu’aux autres de Romaric Laurent
• 2005 : Je ne voudrais pas mourir de Sidney Tegbo
• 2005 : Ma vie en l’air de Rémi Bezançon
• 2006 : Je suis venu te dire que… de Waldeck Weisz
• 2007 : Si j’avais un marteau de Christophe Averlan
• 2007 : L’ombrage de Linda Morin
• 2008 : L’avérité de Frédéric Vignale
• 2008 : La fée mélanine de Maryline Poux
• 2008 : Le Premier Jour du reste de ta vie de Rémi Bezançon
• 2010 : Trois Femmes amoureuses de Pierre Daignière
• 2010 : D’ambre et de lumière de Lou-Brice Léonard
• 2011 : Requiem pour une tueuse de Jérome Le Gris
• 2011 : La Culbute d’Ophélie Koering
• 2011 : Un heureux événement de Rémi Bezançon
• 2012 : A.L.F. de Jérôme Lescure
• 2013 : À coup sûr de Delphine de Vigan
• 2013 : Dolça de Laure Bourdon
Ophélie Koering 2
• 2013 : Le premier pas de Rose Curings
• 2013 : Un bon ingrédient de Julien Desti
Télévision
• 1991 : Riviera de Patrick Bureau
• 1996 : Pour quelques minutes de bonheur de Daniel Byun
• 1998 : Le Matador de Michel Vianey
• 2011 : R.I.S Police scientifique Fou d’amour de Jean-Marc Rudnicki
• 2011 : Interpol de Laurent Lévy
• 2012 : Inquisitio de Nicolas Cuche (série TV)
• 2012 : Section de recherches de Éric Le Roux (série TV)
• 2013 : Braquo de Manuel Boursinhac (série TV)
Théâtre
• 1990 : Le Cocopéra mise-en-scène de Benoit Lepecq
• 1991 : La Queue mise-en-scène de Jacques Connort
• 1993 : La Rue du château mise-en-scène de Michel Didym
• 1993 : Une aspirine pour deux de Woody Allen mise-en-scène de Francis Perrin
• 1995 : Grande École de Jean-Marie Besset, mise-en-scène de Patrice Kerbrat
• 1997 : Le Grand Miroir de Fanny Mentré, mise-en-scène de Jean-Pierre Dumas
• 1997 : Qui creuse le trou ? de Fanny Mentré, mise-en-scène de Jean-Pierre Dumas
• 1997 : L’homo-europeanus, c’est moi de Jean-Louis Jacopin
• 1997 : Feuilleton théâtral de Jean-Louis Jacopin
• 1998 : Feu d’hiver d’Emmanuel de Noneville
• 2000 : La Visite de Victor Haïm, mise-en-scène de Gilbert Lévy
• 2009 : Psyché de Molière et Corneille, mise-en-scène Julien Balajas
Publicité
• 2004-2010 : « Petit-déjeuner de Lu » rôle de Madame Pitaud, pour Kraft Foods par l’agence Euro RSCG
• 2008-2011 : « Gardasil »
Photographie
Luciano di Concetto peintre et plasticien contemporain a choisi Ophélie Koering pour sujet de plusieurs oeuvres
expérimentales mêlant photographie, calligraphie et peinture mises en vente par Bartoux à Paris à compter de 2009.
Elle pose également pour Robert Wyatt, Marc Hervouet, Hors-cadre, Mathieu Bardelot…

Production
• 2001-2004 : Productrice de la version française de Art Attack pour Disney Channel, programme d’initiation à la
création artistique.
Formation
Conservatoire national supérieur d’art dramatique, promotion 1990-1993 : Professeurs : Daniel Mesguich, Philippe
Torreton, Philippe Adrien

alain bouzigues photo

Alain Bouzigues, né le 14 mai 1968 à Paris, est un acteur français.

Biographie
Au théâtre
Alain démarre sa carrière professionnelle dans Le Chevalier à la charrette de Franz Bartelt.
Il crée en 1991 sa propre compagnie Les Zactants avec laquelle naîtront trois spectacles à Paris : L’Ascenseur deGérard Levoyer au théâtre du Berry-Zèbre ; Veillée funèbre de Guy Foissy au théâtre de Nesle et Café Noir ?…Improvisé ! au théâtre Clavel.
En parallèle, il joue le personnage d’Egisthe dans Électre de Sophocle, mis en scène par Nicolas Deletoille avec les élèves du théâtre national de Chaillot.
S’ensuivent deux créations de Jean-Pierre Pascaud : Qui a tué Barbot ? et Peau de tambour. Ces deux spectacles ontété créés à Avignon, puis joués en tournée entre 1994 et 1996.
En 1995, il joue avec Jean-Marie Lejude pour Tempête chez les boutures, un montage de trois pièces courtes de Roland Fichet, Jean-Gabriel Nordmann et Claude Prin, créé à l’espace Pierre-Cardin puis en tournée.
À La Manufacture de Théâtre, il joue Le Jeu de l’amour et du hasard de Marivaux, dans une mise en scène de Jean-Michel Paris ; cette pièce est créée et tournée uniquement en province.
Troisième spectacle mis en scène par Jean-Marie Lejude : Utopiés d’après Possédés par la mort de SvetlanaAlexievitch. Après une création avignonnaise, le spectacle sera joué en tournée et a représenté la France en 1997 au Festival International de Théâtre de Torùn en Pologne.
Suit en 2000, une tournée avec Monsieur de Pourceaugnac de Molière, mis en scène par Bernard Habermeyer, où il tient le rôle-titre.
En 2007, Alain a interprété Complètement Starbée de Philippe Loubat-Delranc. Ce monologue, mis en scène par Pascal Antonini, a été joué pour 40 représentations au théâtre du Petit Gymnase.
En 2008/2009, Alain crée la nouvelle pièce de Laurent Baffie au théâtre du Palais-Royal : Un point c’est tout ! aux côtés, entre autres, de Patrick Préjean et Nicole Calfan.
Au Festival d’Avignon 2010, il joue Les Diablogues de Roland Dubillard, avec Serena Reinaldi, dans une mise en scène d’Anouche Setbon, au théâtre La Luna.

En 2011, création à Garges de Face de cuillère de Lee Hall dans une mise en scène de Pascal Antonini. En 2011/2012, il joue au Palais-Royal dans la comédie de Laurent Baffie : Les Bonobos.
À la télévision
Il commence avec Surprise sur prise sur TF1 et France 2 où Alain piège des vedettes. Il enchaîne sur France 2 avec Farce Attaque, émission animée par Laurent Baffie.
Joue ensuite dans le magazine Dans ma boîte sur France 5. Pendant près de quatre ans, on a pu le voir quotidiennement dans Caméra Café sur M6 aux côtés de Bruno Solo etYvan Le Bolloc’h.
Il participe au prime-time Duel de stars sur M6. Il joue ensuite La Classe sur France 3. Il joue également dans différents téléfilms tels que Tous ensemble et Le Grand Magasin de Bertrand Arthuys, Double Emploi de Bruno Carrière, Mathieu Corot de Pascale Dallet, Le juge est une femme de Pierre Boutron et C’est la vie, camarade de Bernard Uzan ainsi que dans les séries H, Maguy , SOS 18 et Julie Lescaut. Il a aussi régulièrement composé des personnages pour la série Le Bidule sur Canal +. Alain interprète François dans Les Mariages d’Agathe, série pour M6. Les deux premiers épisodes ont été diffusés en prime time le 9 novembre 2005.
Il tourne aussi, toujours pour M6, Totale Impro. Il gère également pendant l’été 2006 le jeu-divertissement Drôle de couple. Aux côtés de Jean-Pierre Marielle, il incarne également Charles Darwin dans Darwin, (R)Evolution, un docu-fiction écrit et réalisé par Philippe Tourancheau pour France 5 en 2009. En 2010, il participe avec Jeanne Savary à une édition spéciale de l’émission d’aventure Pékin Express, au profit de
la Ligue contre le cancer.
Au cinéma
Alain a tourné dans près d’une vingtaine de courts-métrages. On peut citer particulièrement Dégustation et Samedi, Dimanche et aussi Lundi d’Eric Valette, élu meilleur film au Festival du film policier de Cognac en 1999.
Sans oublier Les Fans et Out ! de Francis Duquet pour Canal +, Réveil difficile de Nicolas Cuche pour 13e Rue, Le Break russe de Yann Piquer pour Arte et Prozac Tango de Michael Souhaité. En 2009, il joue aussi dans SARL Noël de Anita & John Huston, un des films d’une série spéciale pour Arte. En 2011, il tourne respectivement pour deux réalisateurs, Pierre Folliot et Jérémy Minui, Le Naufragé et Chronique de l’ennui.
Au cinéma, il apparaît notamment dans Le Jaguar de Francis Véber, Le Pharmacien de garde de Jean Véber, Maléfique d’Eric Valette et Rire et Châtiment d’Isabelle Doval. En 2005, il reprend son rôle de Philippe Gatin pour le film Espace Détente de Solo & Bolloc’h, adapté de la série Caméra Café.
En 2008, il tourne Le Séminaire.

Filmographie
Cinéma
• 1996 : Le Jaguar de Francis Veber
• 2002 : Maléfique d’Éric Valette
• 2003 : Le Pharmacien de garde de Jean Veber : le client sans ordonnance
• 2003 : Rire et Châtiment d’Isabelle Doval : le dragueur dans la rue
• 2005 : Espace détente d’Yvan Le Bolloc’h et Bruno Solo : Philippe Gatin
• 2009 : Le Séminaire de Charles Némès : Philippe Gatin
• 2009 : Le Jour de la comète de Sébastien Milhou : Enzo
• 2011 : Road Nine de Sébastien Rossi : le joailler
• 2013 : Le Renard jaune de Jean-Pierre Mocky : Roger, le journaliste
• 2014 : Calomnies de Jean-Pierre Mocky : Lousteau
Court métrage
• 1994 : Retour rapide de Éric Valette
• 1995 : Un homme simple de Éric Valette
• 1997 : Générique de Xavier de Choudens[]
• 1997 : Le Break russe de Yann Piquer – Arte
• 1998 : C’est presque le printemps, non ? de Jean-Marc Gourdon
• 1998 : Les Fans de Francis Duquet : le facteur – Canal+
• 1999 : Les Mongols de Éric Valette – Canal+
• 1999 : Out! de Francis Duquet – Canal+
• 1999 : Réveil Difficile de Nicolas Cuche – 13e Rue
• 1999 : Samedi, dimanche et aussi lundi de Éric Valette
• 2000 : Very Basic Instinct de Vanessa Zambernardi : le serveur
• 2002 : Dégustation de Éric Valette : l’enquêteur – Arte
• 2005 : Prozac tango de Michaël Souhaité : l’homme seul
• 2006 : Poésie Del Amor de Olivier Vidal
• 2008 : Commérages de Ingrid Lazenberg
• 2009 : SARL Noël de Anita & John Huston: le reporter – Arte
• 2010 : Five de Igor Gotesman : le commissaire
• 2011 : Le Naufragé de Pierre Folliot : le père
• 2012 : Chronique de l’ennui de Jérémy Minui : le père
• 2012 : Le vivant-mort de Maxime Ropars : le juge
• 2013 : Big Brother de Pierre Folliot : Jean-Marc
Télévision
• 1991-1995 : Surprise sur prise : acteur (caméras cachées) – France 2 & TF1
• 1993 : Maguy : (Série télévisée – épisode « La rose et Lenoir ») – France 2
• 1996 : Juste pour rire : acteur (faux reportages; fausses interviews) – Radio Canada
• 1998 : Farce Attaque : acteur (caméras cachées; séquence Taxi) – France 2
• 1998 : Tous ensemble de Bertrand Arthuys : Deslandes (Téléfilm) – France 2
• 1999 : Chambre n° 13 de Nicolas Cuche : Francis (épisode: Réveil difficile) – 13e Rue
• 1999-2003 : Un gars, une fille : Daniel & rôles secondaires (Série télévisée) – France 2
• 1999 : Le Bidule : Rôles secondaires (Série télévisée) – Canal+
• 2000 : Mathieu Corot de Pascale Dallet : Amaury (Série télévisée – épisode L’amour interdit) – TF1
• 2001 : Le juge est une femme de Pierre Boutron : (Série télévisée – épisode: Dans le panier de la ménagère) – TF1
• 2001 : Agathe et le Grand Magasin de Bertrand Arthuys : (Téléfilm) – France 2
• 2001-2004 : Caméra Café : Philippe Gatin (Série télévisée) – M6
• 2002 : H : Un ami d’Aymé (Série télévisée – épisode: Une histoire de fraude) – Canal+
• 2002 : Dans ma boîte : acteur; Séquence Taxi – Caméras cachées – France 5
• 2003 : Ça va déchirer ce soir! : Philippe Gatin (Prime time Caméra Café) – M6
• 2005 : C’est la vie, camarade de Bernard Uzan (Téléfilm) – France 3
• 2005 : Les Mariages d’Agathe de Stéphane Kappes : François (Série télévisée – épisodes Le Père d’emprunt & Mariage
Est/Ouest) – M6
• 2005 : La nouvelle Classe : Le chouchou (Série télévisée) – France 3
• 2005 : Totale Impro : Alain (Série télévisée) – M6
• 2006 : Drôle de couple : Animateur – (Jeu télévisé) – France 3
• 2006 : Julie Lescaut de Daniel Janneau : Anderson (Série télévisée – épisode Le Droit de tuer) – TF1
• 2008 : SOS 18 de Jean Sagols: Fabrice (Série télévisée – épisode: Pour un portable) – France 3
• 2009 : Bob Ghetto de Stéphane Marelli : La voix Off (Série télévisée) – NRJ12
• 2009 : Joséphine, ange gardien de Christophe Barbier : L’inspecteur Bio (Série télévisée – épisode Ennemis Jurés) – TF1
• 2009 : Darwin: (R)évolution de Philippe Tourancheau : Charles Darwin (Docu Fiction) – France 5
• 2010 : Pékin Express, duos de choc : Lui-même (Jeu d’aventure) – M6
• 2011 : Joséphine, ange gardien de Pascal Heylbroeck : J-P (Série télévisée – épisode Un petit coin de paradis) – TF1
• 2011 : Drôle de poker de Jean-Marc Peyrefitte : le chanceux (Série télévisée) – RTL9
• 2012 : Mère et Fille de Stéphane Marelli : Le prof. d’anglais (Série télévisée) – Disney Channel
• 2013 : La Famille Katz d’Arnauld Mercadier : Bruno (Série télévisée – 6×52′) – France 2
Théâtre
• 1991 : Le Chevalier à la charrette de Franz Bartelt, mise en scène Jean-Marie Lejude – Site de La Cassine
• 1991 : L’Ascenseur de Gérard Levoyer, mise en scène Jacques Clément – Théâtre du Berry-Zèbre, Paris
• 1992 : Veillée funèbre de Guy Foissy, mise en scène Jacques Clément – Théâtre de Nesle, Paris
• 1992 : Électre de Sophocle, mise en scène Nicolas Delétoille – Théâtre National de Chaillot, Paris
• 1993 : Café Noir ? Improvisé !, mise en scène Jacques Clément- Théâtre Clavel, Paris
• 1994 : Qui a tué Barbot ? de Jean-Pierre Pascaud, mise en scène de l’auteur – Théâtre La Luna, Avignon
• 1995 : Peau de tambour de Jean-Pierre Pascaud, mise en scène de l’auteur – Théâtre La Luna, Avignon
• 1995 : Tempête chez les boutures de Jean-Gabriel Nordmann, Roland Fichet et Claude Prin, mise en scène
Jean-Marie Lejude – Espace Pierre Cardin, Paris
• 1996 : Le Jeu de l’amour et du hasard de Marivaux, mise en scène Jean-Michel Paris – Théâtre de la Manufacture,
Saint-Quentin
• 1997 : Utopiés d’après Possédés par la mort de Svetlana Alexievitch, mise en scène de Jean-Marie Lejude -
Caserne des Pompiers, Avignon & Festival International de Toruń, Pologne
Alain Bouzigues 5
• 2000 : Monsieur de Pourceaugnac de Molière, mise en scène Bernard Habermeyer – Théâtre du Balcon, Avignon
• 2005 et 2007 : Sept Pipes de Mac Wellman – Lectures publiques, Paris
• 2007 : Complètement Starbée de Philippe Loubat-Delranc, mise en scène Pascal Antonini – Théâtre du Gymnase, Paris
• 2008/2009 : Un point c’est tout ! de Laurent Baffie, mise en scène de l’auteur – Théâtre du Palais Royal, Paris
• 2010 : Les Diablogues de Roland Dubillard, mise en scène Anouche Setbon – Théâtre La Luna, Avignon
• 2011 : Face de Cuillère de Lee Hall, mise en scène Pascal Antonini – Espace Lino Ventura, Garges
• 2011-2012 : Les Bonobos de Laurent Baffie, mise en scène de l’auteur – Théâtre du Palais Royal, Paris & tournée
• 2013 : Antigone de Sophocle, adaptation & mise en scène Gwenael De Gouvello – Grandes Ecuries, Versailles
Clip
• 1995 : Antipolitique de No One Is Innocent feat. Timide et sans complexe, réal de Eric Valette – Inédit
• 2005 : Smic au Black de Doc Gyneco, réal de Julien Bloch
• 2011 : Le Prince Charmant de Koxie, réal de Ilan Teboul
• 2011 : Ce mec est too much des Coco-girls, réal de Kobé
Radio
• 2010 : On refait tout de David Lescot, réalisation Myron Meerson: l’arbitre – France Culture

alix-bénézech-photo

Alix Bénézech vit son enfance entre l’Allemagne et le sud de la France.
Formée en option théâtre au lycée international des Pontonniers en partenariat avec le Théâtre National de Strasbourg, elle perfectionne son anglais et son allemand, tout en suivant une solide formation théâtrale et en commençant à jouer sur scène. Titulaire du Baccalauréat avec mention très bien, elle suit une classe préparatoire en Hypokhâgne / Khâgne et valide un master de Lettres Modernes (sujet sur Marcel Proust, mention très bien) tout en prenant des cours de chant, de danse et d’acting à l’École du Colibrille. C’est un professeur de français qui décèle en elle des talents artistiques et qui l’encourage à poursuivre dans cette voie.
Elle rejoint la capitale et débute sa carrière d’actrice en 2009 en tournant avec Abdelatif Kechiche dans Vénus noire et Article 23 de Jean-Pierre Delepine (2012).
En 2011, elle reçoit un Prix d’Interprétation au Festival Ciné Poche pour son rôle dans le court métrage Train-Potins de Lucas Stoll, le film remporte également le Prix du Meilleur Film dans le catégorie moins de 21 ans.
Elle est découverte au grand public en 2012 grâce à son apparition aux côtés de Laurent Lafitte dans De l’autre côté du périph de David Charhon.
En 2013, elle joue le rôle de Turlu aux côtés de Ramzy, Pio Marmai et Laetitia Casta dans Des Lendemains qui chantent de Nicolas Castro et le rôle de Sarah dans La Vie Nous Appartient réalisé par Alex K Lee, qui est
sélectionné en compétition officielle au Festival de Gijon 2013 dans la catégorie Enfants Terribles. Elle est doublement présente au Festival de Cannes 2013 pour sa prestation dans Le Quepa sur la Vilni de Yann le
Quellec, où elle joue aux côtés de Bernard Menez et du chanteur Christophe (Prix Jean-Vigo du court-métrage, Quinzaine des Réalisateurs), et dans Une lettre ne s’écrit pas de Guillaume Levil (Marché du Film, Mention
Honorable au Santa Monica Film International Film Festival, USA).
Toujours en 2013, elle écrit son premier scénario de court métrage, AHAH, réalisé par Cédric Martin et Fiona Desormeau avec Julien Courbey et Gérard Dessalles. Et elle joue aux côtés de Finnegan Oldfield dans Trucs de
Gosse réalisé par Émilie Noblet. Le film remporte le Prix du Meilleur Court Métrage au Festival du film britannique de Dinard 2013.
À la télévision, elle a joué dans la saison 2 de la série Very Bad Blagues du Palmashow, dans La Question de la fin réalisé par Ludoc pour Le Grand Journal de Canal+, dans La Séance du Mardi pour Orange Cinéma, dans Nos chers voisins et RIS Police Scientifique pour TF1 et dans la série France 2 Fais pas ci, fais pas ça aux côtés de Bruno Salomone.
Au théâtre, elle a travaillé en rôle principal dans Le Fantôme de l’Opéra mis en scène par Henri Lazarini au Théâtre 14, et dans Les Serments Indiscrets de Marivaux mis en scène par Anne-Marie Lazarini.
Elle apparaît dans plusieurs clips d’artistes français et internationaux, comme Valentin Marceau, Matt Houston, La Casa Azul (en) et tourne avec Olivier Dahan dans le clip Le Minimum d’Elvira, tourné en plan séquence.

Filmographie
Longs-métrages
• Echiman d’Anthony Gramoso et Roger Gnoan Mbala
• 2013 : Des Lendemains qui chantent de Nicolas Castro : Turlu, playmate 3615
• 2013 : La Vie rêvée de David L. de Paul Le et Julien Pichard : Sarah
• 2013 : Une lettre ne s’écrit pas de Guillaume Levil : la Lectrice
• 2012 : De l’autre côté du périph de David Charhon : la fille canon (séquences avec Laurent Lafitte)
• 2012 : La Vie nous appartient d’Alex K. Lee : Sarah
• 2012 : Yeh Jawani Hai Deewani d’Ayan Mukherji : la petite amie
• 2011 : Article 23 de Jean-Pierre Delepine : Alice Monfort
• 2011 : Pourquoi tu pleures ? de Katia Lewkowicz
• 2010 : Vénus noire d’Abdélatif Kechiche
• 2009 : Ouvert 24/7 de Thierry Paya : Thelma
Moyens-métrages
• 2012 : Le Quepa sur la Vilni de Yann le Quellec : Jeanne (sélection Quinzaine des Réalisateurs Cannes 2013, Prix
Jean-Vigo 2013)
Courts-métrages
• 2013 : AHAH de Cédric Martin et Fiona Desormeau (rôle principal et écriture du scénario)
• 2013 : Trucs de Gosse d’ Émilie Noblet (Prix du Meilleur Court Métrage au Festival du film britannique de
Dinard 2013)
• 2012 : Mademoiselle de Arnaud Sadowski et Loic Paillard
• 2012 : Les Boules de Noël d’Herotoman de Lucas Stoll
• 2012 : Amour Monstre de Julien Lecat : Audrey
• 2011 : Les Faussaires de Nicolas Giraud
• 2011 : Trains Potins de Lucas Stoll : Mlle Y
• 2011 : Août de Cédric Martin
• 2011 : La Fortune de Phileas de Geoffroy Koeberlé : Cybelle – Coup de Coeur au Short Film Corner du Festival
de Cannes 2011
• 2009 : Accouchement Sonique de Jérôme Blanquet : la fille du fantasme
• 2009 : Le Rescapé de l’Hippocampe de Julien Lecat : la courtisane amoureuse)
• 2009 : Mathilde est passée de Xavier Quentin : Mathilde
• 2009 : Ca s’est passé à Paris de Manuel Mira
• 2009 : Eva veut bien de Philippe Lubac : Valentine

Télévision
• 2013 : RIS Police Scientifique d’Hervé Brami
• 2013 : Fais pas ci, fais pas ça de Laurent Dussaux
• 2013 : Nos chers voisins de Emmanuel Rigaut
• 2012 : La Question de la fin de Ludoc : la mannequin (épisode 19 Une astuce pour gagner de l’argent facilement
en toute légalité)
• 2012 : Very Bad Blagues du Palmashow (épisodes Quand on fait du shopping avec sa copine et Quand s’est La
Première Fois)
• 2012 : La Séance du Mardi : la femme du nain grincheux (épisode The Hobbit)
• 2012 : Mini Julfou : Julfou féminine (épisode 8 avec David Cronenberg)
• 2012 : Le 65 de Maxime Potherat : Lauren Bacall (épisode Un Privé)
• 2012 : Plus belle la vie : Colombe
• 2010 : Un mari de trop de Louis Choquette : la copine de Bouboule
Théâtre
• 2013 : Elvira d’Anca Visdei, mise en scène Jean-Claude Scionico
• 2012 : Les Serments indiscrets de Marivaux, mise en scène Anne-Marie Lazarini
• 2010-2011 : Le Fantôme de l’Opéra, adaptation et mise en scène Henri Lazarini
• 2010-2011 : Couscous aux Lardons de Farid Omri
• 2010 : Le Clan des divorcées d’Alil Vardar
• 2009 : La Peur des Coups de Courteline et L’Ours de Tchekhov, mise en scène Donat Guibert
Clips vidéo
• 2013 : Le Minimum d’Elvira réalisé par Olivier Dahan
• 2013 : Dansons de Valentin Marceau réalisé par Laid Lïazid
• 2012 : La Casa Azul (en) – La Fiesta Universal réalisé par Jean-Marie Marbach
• 2012 : Les Feuilles Mortes de Jermaine Jackson et David Serero réalisé par Alex Ivanov : la copine du chanteur
Serero
• 2012 : Happy Birthday de Matt Houston réalisé par Oniryk
• 2009 : Pops Up de Janet Jackson réalisé par Damien Gonzales
Récompenses et nominations
• Meilleure Actrice et Meilleur Film moins de 21 ans au Festival Ciné Poche pour Trains Potins de Lucas Stoll

dimitri pacchioli
Français
Trilingue (anglais, portugais du brésil)
25 ans
173 cm / 70 kg
dimitri.pacchioli@gmail.com
06.89.11.48.71

FORMATION ARTISTIQUE

Année 2012/2013 : Atelier International de théâtre Blanche Salant & Paul Weaver – Paris
13 heures/semaine (improvisation, cours de voix, danse, Acting in English).
Année 2011/2012 : Atelier International de théâtre Blanche Salant & Paul Weaver – Paris
10 heures/semaine (improvisation, cours de voix, Acting in English).
Année 2009/2011 : Association La Minute Papillon – Strasbourg

EXPERIENCES ARTISTIQUES

Actuellement :
• Ecriture d’un court métrage Ecriture de sketches
• Répétitions pour le 1er rôle masculin – Cendres de François GALLAIS
• Court-métrage

Depuis septembre :
• 1er et unique rôle – L’esthète de Jérémy MARTINEZ
• Court-métrage. En cours de montage. 1er et unique rôle masculin – Je suis, j’étais et resterai de Jérémie TROUSSELIER
• Court-métrage. En cours de montage. 1er rôle masculin – Tu Veux Ma Photo de Karaki HERIKEL Theodore Productions
.Pilote d’une short-com humoristique.
.Partenaire : Alix BENEZECH

Ainsi que quelques figurations…
Etude de La chatte sur un toit brulant de T. Williams (rôle: Brick)
Etude du Mariage de Figaro de Beaumarchais (rôle: Figaro)
Etude de La ménagerie de verre de T. Williams (rôle : Tom)
br>

SPORTS ET CENTRES D’INTERET

• Préparation militaire marine (1 an)
- Maniement d’armes (F.A.M.A.S , armes de poing)
- Permis bateau (côtier)
• Sport : CrossFit
• Ecriture de sketches – Le cinéma – Le théâtre – Le Brésil

Les réalisateurs

logopdf  CV de Hérikel Karaki

logopdf  CV de Camille Duveau

Tu veux nous joindre ?


Ouais ! Message envoyé.
Problème ! Vérifiez que vous avez bien tout rempli.

Tu veux savoir qui nous sommes ?